Technologie

Mesure de l‘analgésie à l’aide des réflexes à la douleur

On utilise depuis les années 70 les réflexes à la douleur dans la recherche sur la douleur et également, de plus en plus durant ces dernières années dans la gestion de la douleur clinique. Le réflexe de flexion nociceptif le plus étudié est ici l'extrémité inférieure lequel désigne le mouvement de traction supérieure de la cuisse après stimulation douloureuse du pied.

Les réflexes de la douleur tels que les réflexes de flexion se caractérisent par le fait qu'un stimulus spécifique provoque une réaction de réflexe involontaire et incontrôlable du patient. L'ampleur de la réaction de réflexe indique à cet effet  une corrélation avec le stimulus douloureux.

On pourra donc ici émettre la base de la douleur réflexe un avis au sujet de la douleur de stimulus, et ce, sans impliquer l'évaluation subjective du patient.

Dans la mesure où les douleurs dues à la maladie ou aux antalgiques influent directement l'ampleur du réflexe, on pourra utiliser ces derniers pour une quantification de la douleur objective et indépendante du patient ou l'influence de médicaments contre la douleur.

Comme la détermination de réflexes à la douleur est possible sans contribution consciente du le patient, la mesure de réflexe permettra également d’émettre un avis sur le traitement de la douleur chez des patients n’étant pas en  mesure de communiquer comme par exemple sous sédation.

Mesure du réflexe automatique et de façon continue

Les fondateurs de la Dolosys GmbH ont mis au point une méthode qu’ils vont faire breveter et avec laquelle vous pouvez identifier les réflexes à la douleur que l’on pourra déterminer automatiquement et en continu sur une longue période.

Les réflexes spécifiques seront automatiquement évalués et recommandés directement et de façon transparente pour le praticien afin d'optimiser l'analgésie individuelle.

Domaines d‘utilisation

On dispose de différents domaines d’applications  pour la recherche et la thérapie contre la douleur:
  • Détermination de l'effet analgésique individuel chez le patient souffrant de douleurs chroniques, indépendamment de l'évaluation subjective du patient.

  • Analyse du déroulement au fil du temps individuel de l'effet des analgésiques chez les patients souffrant de douleurs chroniques

  • Quantification de l'effet et déterminer au fil de temps  des effets d'analgésiques dans les essais cliniques d'analgésiques.

  • La surveillance en continu de l'analgésie sera assurée chez les patients  ne pouvant communiquer comme par exemple sous sédation ou en réanimation.


EN SAVOIR PLUS

Particularités

La technique de détermination automatique des réflexes à la douleur se distingue par un certain nombre de caractéristiques des autres procédés de mesure de l’analgésie :
  • Quantification objective et indépendant du patient de l’anesthésie (analgésie) également pour patients ne pouvant communiquer.
     
  • Précision et spécificités de la douleur accrues comparé aux autres procédés
     
  • Détermination de l‘analgésie possible non seulement à certains moments mais continuellement sur une période plus étendue.
     
  • Large gamme de mesure du sous-dosage au surdosages analgésiques
     
  • Transmission automatique des informations obtenues à partir des réflexes pour recommandations de traitement directes et claire afin d’optimiser l’analgésie
© CMS Mosaic